Prise du pouvoir par CNRD : Le COPE-Guinée prend acte et fait des propositions…

0
64

 

Une semaine après la prise du pouvoir par le CNRD en Guinée, le 05 septembre dernier, le clan des acteurs de la société civile, et les acteurs Socio-politiques du pays continuent de faire les recommandations de soutiens pour une transition réussite et apaiser. Dans cette dynamique la structure COPE Guinée à travers son coordinateur général Dr Tamba Paul Kamano a animé un point de presse à Conakry ce lundi 13 septrmbre .

Objectif de cette rencontre était de faire des propostions concrètes aux nouvelles autorités actuelle du pays.

<< Dans un pays où les victimes et les boureaux se conforment ,il faut que les nouvelles autorités du pays puissent tirer les leçons du passé. Nous les demandons de poser les pas d’une justice transitionnelle. Mettre en place un comité vérité et réconciliation… il faut que le CNRD tranche sur la nouvelle constitution à venir. La limitation d’âge par rapport à la candidature présidentielle, une CENI technique ou politique… il faut tirer les leçons du passé pour éviter à notre pays, des perpétuels recommencement >>.

Poursuivant il souligne également en disant : << Nous portons une foie au CNRD et nous estimons que nous serons entendu. Nous ne sommes pas une société civile qui marche ventre à terre pour aller à la recherche de poste. On nous a tendu la main, nous irons voir les autorités et nous leur dirons de poser les pas. Ce qu’ils ont déjà fait en libérant les prisonnièrs politiques c’est bon. Préserver l’intégrité physique et morale de l’ancien président de la République, tout ça c’est déjà bon pour la stabilité du pays. Mais il faut poser des pas vers une justice transitionnelle, on en a besoin et c’est très important. La transition du CNRD doit être sur le sot de la réconciliation nationale >> .

Alass Sylla