Côte d’Ivoire : l’armée en alerte maximale, le palais présidentiel quadrillé

0
108

Depuis quelques jours, l’armée ivoirienne a renforcé la sécurité dans la commune du Plateau qui abrite le palais présidentiel. Un dispositif sécuritaire assez remarquable a été déployé au point où, l’on croirait que la commune est en état de siège.

Les hommes en uniforme ont assiégé les voies et artères de la cité des affaires. Plus rien ne passe sans être contrôlé dans la commune du Plateau à partir d’une certaine heure. Les taxis, les gros camions, les véhicules personnels…sont appelés à se conformer à la nouvelle donne. Tout est scruter à la lettre par l’armée qui indique aux conducteurs, les déviations pour qu’ils ne « traînent » dans les encablures du palais présidentiel, quadrillé.

Selon L’infodrome, il est interdit d’emprunter le boulevard de la République dans le sens du stade Félix Houphouët-Boigny-palais présidentiel. Dans l’autre sens, précise la source, tous les véhicules venant de Treichville par le pont FHB et qui devraient passer devant la direction générale de la police nationale et la direction générale des douanes sont sommés de s’arrêter. « Un cargo de police de la Compagnie républicaine de Sécurité (CRS) coupe la voie en deux », détaille la source.

De sources officielles, aucune raison n’a été donnée sur ce renforcement de la sécurité observé dans la commune du Plateau notamment aux alentours du palais présidentiel depuis quelques jours.

BA