Opinion: interroger l’intelligence de notre peuple ! (Par Soninké Diané)

0
32

Le moment est arrivé pour interroger l’intelligence de notre peuple. Nous avons manqué beaucoup d’occasions du fait de l’émotion.

Le temps de la raison a sonné pour les fils et filles de Guinée après ce coup de force perpétré par le CNRD.

Ce n’est nullement une consécration non plus l’heure de l’euphorie ou le moment de monter les guinéens contre les guinéens. On gagnerait à respecter l’opinion des uns et des autres pour la construction de l’édification d’une Guinée nouvelle qui doit gagner ensemble dans sa diversité et dans l’unité.

Oui ! Aujourd’hui est un moment opportun de marquer une pause pour évaluer les étapes franchies par notre pays durant plus d’un demi-siècle en matière de développement humain, en faisant le point des succès, des difficultés et des ambitions.

Il convient aussi de tirer les enseignements des choix opérés durant cette période historique et des grands tournants qui l’ont marqué. Notre objectif est de consolider nos choix d’avenir, clairement et en toute confiance, en soulignant au passage, en toute objectivité et en toute équité, les efforts qui ont été consentis pour mettre la Guinée sur la voie de l’édification d’un Etat moderne.

Telle est la plus belle manière d’être fidèle à la mémoire des artisans de l’indépendance de la patrie, c’est le plus grand stimulus qui incite à redoubler d’efforts pour poursuivre l’œuvre d’édification d’une guinée forte. C’est un défi qui interpelle la volonté de notre jeunesse imprégnée de l’esprit de nationalisme historique et acquises aux valeurs de citoyenneté démocratique.

A la lumière de tout ce qui précède, il est nécessaire de voir et de comprendre les acquis et les manquements et les perspectifs des différents régimes sans en faire un bilan de régime contre régime mais un débat porteur d’idées nouvelles pour une Guinée forte, unie et développée dont le pilier serait le mérite.

Cependant, il n’y a pas de point final à l’histoire d’une nation. Il n’y a que des virgules. A chaque génération d’y rajouter son récit ; la nôtre est celle de l’engagement citoyen gage de la renaissance comme pour dire que plus la conscience élargit son champ d’action, plus le peuple s’éduque, plus la nation progresse. La Guinée a opté pour le travail, justice, solidarité qui représentent notre devise que nous devrons être capable de mettre en exergue tous les jours selon notre statut d’ouvrier, cadre, haut cadre, manœuvre, planteur…

C’est pourquoi cette transition se voudrait une période pour interroger l’intelligence de notre peuple.

Au CNRD je dirai que cette transition ne doit pas être une course de vitesse, elle ne doit pas non plus tomber dans le piège d’un gouvernement d’union nationale.

Il faut plutôt un gouvernement de mission dirigée par des patriotes compétents. C’est aussi l’occasion de faire un nettoyage total du système, en tenant compte des aspirations profondes du peuple de GUINEE.

 

Soninké Diané

Consultant-Formateur Acteur du Développement Durable

Tel : 622 57 48 60