Installation du nouveau PM: les journalistes de la presse privée interdits de la salle !

0
180

Aujourd’hui encore, vendredi 08 octobre 2021, à l’occasion de l’installation du nouveau Premier ministre, des journalistes de la presse privée ont été chassés. Cette mauvaises habitude du régime précèdent qui avait toujours la presse indépendante comme une armée ennemie, a apparemment la peau dure. Puisque les putschistes arrivés au pouvoir depuis le renversement d’Alpha Condé le 05 septembre 2021, en font, hélas eux aussi, leur sport favoris.

Cette pratique consistant à laisser la RTG seule couvrir des activités officielles et refuser l’accès aux journalistes de la presse privée, est contraire à plusieurs lois et principes notamment la loi sur l’accès à l’information publique. Ce n’est pas seulement un affront fait aux journalistes de la presse indépendante, mais aussi et surtout un mépris au droit de la population à une information à diverses sources. Le Colonel Mamadi Doumbouya devrait s’impliquer pour réparer cette injustice qui n’honore ni ses auteurs ni l’image de la transition militaire.

Ceux qui prennent la responsabilité honteuse de cette décision rétrograde de chasser la presse privée à chaque activité officielle, n’ont pas leur place dans une société civilisée du 21ème siècle. A cette allure, nous ne serons pas étonnés de voir notre pays perdent encore des points lors du prochain classement mondiale de la liberté de la presse par RSF. Que les crieurs publics pseudo nationalistes ne viennent pas en ce moment nous dire que c’est parce que la France est contre la transition.

Mohamed  Camara