Humanitaire : la Fondation Di Singhé inaugure sa première maison de lecture à Conakry

0
108

 

Passionné de la culture, l’écrivain Daouda Bangoura se tourne désormais vers la construction des maisons de lecture partout dans le pays à travers sa Fondation Di Singhé. Ce samedi 04 Décembre, à Coleah Lanséboundji, la cérémonie de la première maison de lecture a été inaugurée. 

En présence de plusieurs personnalités venues pour prendre part à cette cérémonie, le président de l’association des Ecrivains de Guinée, Facely ll Mara, Malick Kébé, représentant du ministre de la culture, du tourisme, et de l’hôtellerie, Sansy Kaba Diakité, président de l’harmattan Guinée, les autorités locales et plusieurs autres cadres ont répondu présent.

Cette maison de lecture construite sous fond propre, par la Fondation Di Singhé est une preuve de l’engagement des membres de cette Fondation à accompagner des jeunes des quartiers défavorisés.

Prenant la parole le Fondateur de cette belle initiative, Daouda Bangoura a présenté cette première maison de lecture, qu’il a construite sans l’accompagnement d’aucun bailleur de fonds.

« Au jour d’aujourd’hui, c’est ce point de lecture qui abrite notre fondatiun dont le financement de la rénovation a été assurée à 100% par notre fondation à travers
la vente de notre ouvrage. Cette fondation comporte un espace de lecture correspondant à l’envie d’évasion des jeunes,
l’accès gratuit à l’Internet illimité, Plus de 800 livres dont 70 % des auteurs guinéens et 30 % africains, tous genres confondus, une aire de jeux de société (Serabble, Billard, Baby foot, Cartes, Jeux vidéo, Iudo, Jeux d’échecs, Manopoli, Damier, une salle de formation climatisée d’une capacité de 35 places, un concept de restauration à la lecture dénommé « Restolec », a fait savoir Daouda Bangoura.

En s’adressant à son auditoire, le directeur général de l’harmattan Guinée a félicité et encouragé, le jeune Fondateur de cette Fondation Di Singhé pour cette contribution incommensurable à hisser le niveau de la culture des jeunes guinéenns.

« Je remercie tous le monde ainsi que les partenaires financiers pour cette importante lieu de lecture du savoir pour la jeunesse de Colèyah Lanséboungny car notre objectif est de faire Conakry capitale du livre », a indiqué Sansy Kaba Diakité.

Il faut rappeler que la fréquentation moyenne par jour de cet espace est estimée à près de 150 á 200 visiteurs, ce qui donne un total de 6.000 visiteurs par mois et 72.000 par an.

Mohamed Camara

621 50 18 47