La fille de feu Kelefa Sall : « Mon père a été le premier sacrifice du 3ème mandat d’Alpha Condé »

0
384

Âgée de 30 ans , Khaité Sall, l’une des filles de feu Kelefa Sall ancien président de la cours constitutionnelle s’adresse au peuple de Guinée et aux nouvelles autorités du pays dans une lettre.

Dans cette correspondance Dame Khaité Sall administratrice de son état au Etats Unis d’Amérique, rappelle la mise en garde de l’ancien chef de l’État par son défunt père dans le projet qu’il appelé à l’époque “le charme des sirènes révisionnistes “

La situation actuelle en Guinée a été provoquée en partie par le mépris flagrant de la constitution et du peuple. De nombreux actes illégaux et frustrations collectives ont conduit aux événements du 5 septembre 2021. M. Alpha Condé a créé une atmosphère qui a facilité la justification d’un tel acte. Le bafouillage du processus démocratique n’est pas quelque chose à prendre à la légère car il crée le chaos et conduit à de nombreux problèmes gouvernementaux.
Mon père, feu Kèlèfa Sall s’est battu très fort pour faire respecter la constitution et était opposé à tout amendement ou changement illégal de la constitution pour répondre aux objectifs personnels de quelques-uns. Il a toujours déconseillé à M. Alpha Condé tout acte illégal tant en public lors de son discours d’investiture, qu’en privé lors des réunions de travail. Malgré cela, Feu Kèlèfa Sall n’a pas été écouté et a été illégalement déchu de son poste de président de la cours constitutionnelle. Ce qui selon bon nombre de citoyens guinéens avait précipité sa mort à cause de sa déception et son inquiétude pour le pays. A sa mort le faussé a été encore plus grand car les fossoyeurs de la nation pensaient avoir accompli leur mission en sacrifiant des vies sont celle de mon pas qui en a d’ailleurs été la première depuis son alerte donné à M Alpha Condé.
Si ce moment l’avait trouvé en vie j’espère qu’il aurait beaucoup à dire et Alpha Condé saurait que celui qui te dit la vérité est un ami que tu doit réfuter peut importe le caractère direct de ce qu’il te dit. Ceux qui l’ont poussé et ne lui ont pas dit la vérité savent aussi que Papa avait raison et qu’ils ont tous échoué comme le dit le président du comité national pour le rassemblement et le développement.

Aujourd’hui, le pays tout entier reconnaît son combat de faire respecter la loi, le processus démocratique et préparer une transition apaisée. Feu Kèlèfa Sall est mort en patriote pour son pays. De là où il est je suis sûre qu’ il nous observe et est très en paix avec lui même pour avoir triomphé à titre posthume. Reposes en paix Papa tu n’es pas mort pour rien, la Guinée et le monde entier se souviennent et se souviendront toujours de toi et de ton audace dans la sincérité et le patriotisme.

Mon espoir aujourd’hui est que les responsables aient appris des erreurs du passé et fassent mieux pour aller de l’avant ; car les Guinéens méritent un leader qui soit patriote et qui mettra la Guinée au-dessus de tout. Je conseille à chacun de rester calme et serein, d’observer les prochaines étapes et de prier pour la paix et la prospérité du pays. Je souhaite a la Guinée que ce soit la bonne occasion pour l’avènement et la consolidation d’une démocratie pour le peuple et par le peuple.

Vive la démocratie
Vive la paix pour que vive la Guinée.
Je vous remercie.