Elhadj Saliou Camara : « En réalité le Maouloud n’est pas une fête Islamique. »

0
1286

Elhadj Mamadou Saliou Camara, le grand imam de la mosquée Fayçal a expliqué le bien fondé du Maouloud, célèbré par des millions de musulmans à travers le monde. Ce 17 octobre 2021, plusieurs millions de musulmans vont fêter le Maouloud considéré comme la naissance du Prophète Muhammad ( Paix et Salut sur Lui).

Dans une interview accordée à nos confrères de Africaguinee.com, Le grand imam de la mosquée Fayçal a fustigé la manière dont cette fête est célèbrée par certains musulmans.

 

Est-ce une obligation religieuse ? Le Maouloud est-il une recommandation Islamique ? Votre quotidien en ligne a interrogé le grand imam de Conakry sur cette fête « controversée ». Elhadj Mamadou Saliou Camara a donné son point de vue et il a rappelé que le Maouloud est une invention d’un groupe de musulmans (Les chiites).

 

« Le Maouloud est un fait des musulmans qui n’a pas été recommandé islamiquement. Cela veut dire quoi ?  C’est un groupe de musulmans qui a organisé ça. Ce groupe de musulmans pense qu’il faut être reconnaissant et célébrer l’anniversaire de la naissance du Prophète Muhammad (Paix et Salue sur Lui) et c’est les chiites qui ont commencé cela. Mais maintenant, beaucoup de Sunnites aussi célèbrent le Maouloud. En réalité le Maouloud n’est pas une fête Islamique.

La vérité, c’est que notre religion est une religion complète. Allah a complété l’islam dans les mains de notre Prophète Muhammad (Paix et Salue sur Lui). En plus, les compagnons qui étaient à côté du Prophète Muhammad (Paix et Salue sur Lui) sont les meilleurs musulmans, les meilleurs pratiquants de l’islam c’était eux, ils n’avaient pas fêté le Maouloud.

Ceux qui sont venus derrière eux qu’on appelle Attabioune également n’avaient pas fêté Maouloud. Encore ceux qui sont venus derrière les Attabioune n’avaient pas fêté Maouloud. Aussi les quatre Imams reconnus mondialement dans les États Islamiques qui sont Imam Ahmad Ibn Hambal, Imam Malick, Imam Ash’Shâfi’î et Imam Abou Hanifa et tous les grands savants de l’islam n’ont pas écrit sur le Maouloud parce qu’ils ne le connaissaient pas à l’époque.

C’est après quatre siècles que les chiites ont commencé à fêter Maouloud. Pour nous qui savons très bien, Maouloud n’est pas une fête Islamique. Maouloud c’est comme les fêtes d’indépendance, il y a des pays musulmans qui fêtent l’anniversaire de leur indépendance et il y a des gens qui fêtent leurs anniversaires. Donc si on fête Maouloud on ne s’attend pas à de récompense de Dieu à l’au-delà », a expliqué le premier Imam de la grande Mosquée Fayçal de Conakry.

Liberationinfo.com