CPP : le choix de Cellou Dalein pour le porte-parolat divise les leaders !

0
173

Dépuis le début de la transition entamée le 05 septembre dernier, la division était perceptible au sein des partis politiques guinéens, pour le choix des 15 places accordés à la classe politique pour la formation du conseil national de la transition CNT.

Malgré l’interpellation du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé a forcé les principaux partis politiques à trouver un consensus au tour des candidats de la classe politique.

Pour faire barrage à la junte au pouvoir en Guinée, depuis l’arrestation de l’ancien président Alpha Condé, l’ensemble des partis politiques à l’exception de l’ancien parti au pouvoir ont créé, le collectif des partis politiques (CPP), au siège de l’union des forces démocratiques de Guinée UFDG.

Ce jeudi 13 janvier 2022, les principaux membres du collectif des partis politiques CPP, étaient en réunion au siège de l’union des forces républicaines (UFR). Parmi l’ordre du jour, le choix du porte-parolat ayant tenu la parole devant la junte, sur la liste il y avait Cellou Dalein Diallo et Dr Makalé Traoré.

Mais sur les 11 coalitions présentes à cette réunion, sept coalitions étaient d’accord sur ce choix. Il s’agit de l’ANAD, la CORED, l’ADC-BOC, les non-coalisés, GG, la COPAM et la COPAG.

L’AD, le FNDC Politique, la COPED, la CPR sont entre autres coalitions qui ne sont pas d’accord que Cellou Dalein Diallo soit le porte-parole du CPP.

Selon plusieurs observateurs, cette attente des partis politiques était une façade, c’est un véritable signal négatif envoyé à la junte au pouvoir par les leaders de ce collectif.

 

Mohamed Camara 

621 50 18 47