Suspension de la délivrance des passeports : il y a bien anguille sous roche

0
70

Le Ministre de la sécurité et de la protection civile, a encore fait parler de lui, comme il sait bien le faire depuis qu’il trône à la tête de ce département aussi stratégique.

En effet, le Général à la retraite Bachir Diallo décide de suspendre la délivrance des passeports à la suite d’échanges à caractère comminatoire comme à son habitude. Il l’a fait savoir dans un communiqué rendu public, ce mardi 11 janvier.

«La fourniture des passeports sera momentanément interrompue dans les prochains jours, en raison de l’épuisement du stock », est ainsi justifiée la fameuse décision d’interruption annoncée dans la fourniture de ce document de voyage très précieux. Un argument bien policé afin de lui assurer une grande consommation.

Cependant, dans les couloirs du département, on soutient que c’est la face cachée de l’iceberg. Selon eux, il y a bel et bien anguille sous roche.

Selon nos informations, c’est le ministre Bachir, qui aurait décidé tout seul, sans associer ses collaborateurs, pourtant au fait du dossier. Toute chose qui s’apparenterait à un agissement au goût d’un acharnement pour des raisons inavouées.

On a appris à travers ce canal, que la société mise en cause, avait alerté, début décembre, le DCPAF d’alors, Ousmane Sankhon. Qu’il a été porté à la connaissance des autorités, que la rupture de la qualité de passeport, utilisée actuellement due à sa couleur, était imminente. Cela, à cause du manque de matière première qui rentre dans sa fabrication .

Les mêmes sources nous confient que les autorités avaient alors autorisé la société IRIS, sur la proposition de cette dernière, de commander des passeports d’une autre couleur .

« La couleur verte aurait été préférée et la société en a importé des dizaines de milliers qui sont disponibles chez nous », nous précise notre source.

« Je précise que c’est juste la couleur qui va changer, sinon les éléments de sécurité sont les mêmes. On a d’ailleurs ces types de passeports en circulation. Encore une fois, c’est juste une question de couleur. C’est tout. », a tranché notre source .

C’est à se demander alors ce qui peut expliquer la décision du ministre.

Dossier à suivre !

 

Mognouma