Rencontre-CNRD-Forces vives: le président de la Fenag se dit prêt à travailler avec la junte !

0
43

 

Le président de la fédération nationale des artisans de Guinée ( Fenag), Elhadj Aboubacar Fofana s’est exprimé à notre rédaction,  ce lundi 13 septembre 202, une semaine après la prise du pouvoir par l’armée. À la tête de l’une des plus grandes structures nationales de Guinée, le président de la Fenag a donné la position de sa fédération par rapport à cette nouvelle transition. 

Mr Aboubacar Fofana se dit prêt à travailler avec tout guinéen, qui va œuvrer pour le développement de la Guinée, les nouvelles autorités du pays ont lancé une invitation à toutes les forces vives du pays pour parler les contours de cette nouvelle transition. Partie prenante de la société civile guinéenne, Mr Fofana n’approuve pas le temps deux (2) heures donné par la société civile pour dérouler tous les problèmes qui assaillent le peuple de Guinée. 

 

‘Je vois un peu trop juste dans 2 h de temps, la société civile qui est aujourd’hui l’espoir de la population guinéenne qui a été à la base de tout changement depuis 2006 2007,  jusqu’à maintenant que ceci puisse parler juste échanger dans 2 h et demi le concret de ce qui doit améliorer la gouvernance. Mais on va synthétiser et juste ouvrir les débats. Mais les vrais débat je crois chaque entité doit avoir une journée pour que les grandes décisions soient prises dans une cellule d’analyse pour sortir un document vrai’’, a-t-il expliqué Mr Aboubacar Fofana, président de la Fenag. 

 

Avant d’ajouter : ”Un élément phare dans le programme de développement qui a été interrompu depuis les temps dont toute l’Afrique de l’ouest et d’ailleurs, c’est les institutions consulaires, personne n’en parle,car les institutions consulaires ont leur vocations, jusqu’à l’organisation internationale du chambre de commerc. Ces institutions consulaires sont l’auxiliaire qui peut aider un gouvernement de bien prévoir les crises,je ne peux pas attribuer les crises actuelles à l’absence de ce outil, mais je peux dire si l’outil là fonctionnait il aura beaucoup d’alerte’’, a-t-il ajouté Mr Fofana. 

Mohamed  Camara  

621 50 18 47