Culture: Signature à Conakry, du premier concert pour la valorisation du textile guinéen

0
20307

La signature à Conakry le premier concert pour la valorisation du textile guinéen, entre des artistes et des stylistes a eu lieu, ce jeudi 18 novembre dans un réceptif hôtelier de la presqu’île de Kaloum.

Au sorti de la salle Triste Marco artiste chanteuse s’est confiée au micro des journalistes.

 »Je suis venue sur ce projet par invitation de notre Ambassadeur Sekouba Bambino c’est avec joie que j’ai accepté de participer à cet événement qui concerne la valorisation de notre textile guinéen.
Moi je suis là en tant que artiste chanteuse et en tant que styliste je ne peux pas chanter que mais je couds aussi et je fais des habille’’,a-t-il dit.

Pour Monsieur Kalé Mohamed, responsable du comité managerial du textile guinéen explique les grandes lignes de l’événement.

‘La première édition débute du 31 Décembre au 01 janvier l’objectif de la rencontre nous avons assisté à la signature des artistes comédiens musiciens qui vont a compagner, Sekouba Bambino car c’est un soursau de patriotisme qui nous a poussé de créer cet événement qui est bien la nuit de textile guinéen. Vous  savez c’est tout un constat que nous avons mené par rapport à une longue réflexion nous avons remarqué à l’occasion des grandes fêtes en Guinée nous contribuons beaucoup à l’arichissement des artisants des autres pays. C’est à dire, nous partons acheter des costumes qui coûtent 2.000.000 à 3.000.000, également des robes jusqu’à 5.00.000. Ça contribue à l’enrichissement des artisants des autres pays pourquoi ne pas fait mieux pour nous.

C’est à dire quand nous investissons dans les modes vestimentales en Guinée c’est à dire coudre en Guinée et puis les porter ça va contribuer la création de la richesse, de l’emploi mais également à valoriser les modèles qui vont vendre mieux l’image de la Guinée à travers le monde. Donc c’est l’idée qui nous a poussé à créer cet événement c’est pas un simple événement mais aussi de rassembler les guineens,  car la culture rassemble tous les guineens autour d’un idéal qui est la promotion de textile guinéen. Parce que la Guinée est très riche sur le plan culturel, nous avons quatre regions naturelles,chaque région à un textile qui est valorisé chez eux quand on prend, Bas-côte ya kindily, en haut Guinée,il y a Bakha, Moyenne Guinée il y a lepi, Guinée forestière il y a forêt sacré’’, a-t-il ajouté

Ibrahima sory camara