Sidya titille Dalein et Cie : ‘’Quand il y a eu le tripatouillage de la constitution et la présidentielle de 2020, certains nous ont quittés…’’

0
4388
Le président de l’Union des forces républicaines (UFR) n’a pas l’air de digérer la participation de leaders politiques dont Cellou Dalein Diallo à la présidentielle de 2020. Une élection boycottée à l’époque par plusieurs ténors de l’opposition de l’époque.
« 
Le samedi 15 janvier, devant le colonel Mamadi Doumbouya, le président de l’UFR a tenté de justifier l’existence de la branche politique du FNDC, tout en fustigeant la participation de leaders politiques à l’élection présidentielle du 18 octobre 2020.
‘’Quand nous parlons du FNDC-politique, les gens se demandent pourquoi. En avril 2019, la classe politique s’est alliée avec la société civile pour combattre l’idée du 3e mandat. Et nous nous sommes retrouvés dans un creuset qu’on a appelé le FNDC’’, rappelle Sidya Touré.

Avant de poursuivre : ‘’Quand il y a eu tripatouillage de la constitution et l’élection présidentielle de 2020, certains nous ont quittés et sont partis soutenir ou tout au moins se présenter comme candidats. Ceux qui sont restés, c’est à dire le PEDN de Lansana Kouyaté, l’UFR et MoDeL sont restés au FNDC. Voilà pourquoi, on continue de parle du FNDC-politique’’.

L’ancien Premier ministre estime que la rencontre entre les acteurs politiques et le colonel Doumbouya était ‘’nécessaire et j’espère que cela va continuer afin de nous permettre de mettre en place un cadre de dialogue structuré pour aider à réfléchir sur les questions essentielles de la transition’’.
Sidya Touré estime qu’il ne peut que saluer ‘’tout ce qui a été fait depuis le début la transition. J’étais à l’exil, je suis rentré après le 5 septembre. Nous voyons les choses évoluer’’.
L’ancien haut représentant du chef de l’Etat indique au président de la transition que ‘’nous avons besoin d’un cadre de dialogue pour qu’on puisse se retrouver soit autour du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation ou autour du Premier ministre pour dialoguer. Ainsi, nous aurions tous participé à quelque chose au nom de notre pays’’.
Au colonel Mamadi Doumbouya, il rappelle que le peuple de Guinée a ‘’les yeux rivés sur vous pour savoir de quelle manière, nous allons gérer son futur’’, proche et immédiat’’.
 VisionGuinee.Info