Paix et cohésion sociale : lancement du Forum pour l’Unité Nationale et la Paix à Conakry

0
38152

La réconciliation nationale, la paix et la cohésion sociale, c’est l’objectif visé par la Synergie d’actions des forces Sociales de Guinée en initiant la tenue du Forum national pour l’unité nationale et la paix.

Depuis plusieurs années, la Guinée est dans un cycle de crises et de violences à répétition. C’est justement pour mettre fin à cette situation devenue très tendue que des jeunes et des femmes réunis dans une plate-forme appelée la Synergie d’actions des forces Sociales de Guinée.

Ledit forum a été lancé ce mercredi 28 septembre 2022 et se poursuivra jusqu’au 30 septembre à la Bleuzone de Kaloum. Plus de 200 participants venus des pays d’amis de la Guinée et de la ville de Conakry étaient massivement mobilisés pour la réussite de ce Forum.

 

Dans son discours de bienvenue, le coordinateur national du Forum national pour l’unité nationale et la paix Alseny Oumar Diallo a décliné les objectifs de son équipe

« La synergie d’action des forces Sociales de Guinée (SAFSG) est heureuse de vous recevoir ici à Conakry en terre africaine de Guinée, pendant trois (3) jours afin d’échanger sur les questions d’intérêt national et international.
Cette organisation non gouvernementale dont j’ai la chance et la charge de coordonner aujourd’hui, lance en ce jour solennel la cérémonie d’ouverture de la première édition du forum national et sous régional intitulé.», lance-t-il

Parlant des défis et des perspectives dudit Forum, Alseny Oumar Diallo mentionne.

«Pendant trois (3) jours dans cette salle, nous échangerons sur cette thématique et ses multiples facettes avec des animateurs et des participants du pays mais aussi de l’étranger pour toucher du doigt les problèmes liés à l’unité nationale et à la paix. Aujourd’hui n’est point l’aboutissement d’un combat engagé il y a de cela des années, mais le début d’un long périple qui nous tiendra en haleine pendant longtemps, puisse Dieu nous donner le courage et la force de tenir débout. », souligne  t-il

Par ailleurs, il a fait le diagnostic de la situation politique alarmante de la Guinée qui mérite la réflexion de tous les fils pour éviter le chaos.

«La situation socio-politique de notre pays est alarmante, parce qu’elle est instable. Les crises socio-politiques perdurent depuis plusieurs années et des solutions adéquates et durables tardent à refaire surface, et ce, par manque de volonté des uns et des autres. Ce manque de egne des un volonté des différents acteurs socio-politiques du pays, plonge la Guinée dans une crise infernale ayant pour corolaire entre autres: la division ethnique et régionale, le népotisme, la corruption et l’affairisme, mais aussi et surtout la paupérisation de nos populations. De par de millions de Guinéens que nous ayons écoutés à travers tout le territoire national et surtout le bas peuple, aucun compatriote, nous disons bien aucun, ne porte confiance en la justice du pays. La justice doit être indépendante comme tant d’autres institutions républicaines.», a déclaré
Poursuivant, il affirme : «Notre pays a connu des pages sombres de perte en vies humaines au cours de son évolution datant d’après l’indépendance à nos Les différentes tueries n’ont jamais fait l’objet de lumière pour jours clairer l’opinion nationale et internationale. La justice doit être au centre de nos activités et de nos préoccupations, si nous voulons aspirer à un développement socio-économique et culturel dont nous rêvons. Le chemin à parcourir pour le développement de notre pays est long et plein d’obstacles, seule une volonté politique et un sens élevé de patriotisme de chacun et de tous peuvent nous permettre d’écrire notre peu page d’histoire. Comme disent nos anciens << seuls ceux qui osent marcher sur le chemin de la gloire y laissent des empreintes indélébiles >>. J’ose espérer que les différentes contributions du présent forum, permettront à nos Etats respectifs et aux acteurs socio-politiques, de prendre en compte les préoccupations majeures des populations afin de consolider la paix et l’unité nationale pour une stabilité politique et une croissance économique durable.», a-t-il expliqué.

Pour finir, il a souhaité la bienvenue à tous les participants : « Au nom de la synergie d’actions des forces sociales de ince (SAFSG), je souhaite à toutes et à tous la bienvenue et un greable séjour pour les invités venus de l’extérieur..», a-t-il indiqué, le coordinateur national du Forum, Alseny Oumar Diallo.

Mohamed Camara

621 50 18 47