Le réseau des femmes unies pour une Guinée émergente, prône la paix et la quiétude sociale(lecture du saint coran)

0
933

Pour le maintien de la paix et de la quiétude sociale en Guinée, le réseau des unies pour une Guinée émergente, ce vendredi 20 Novembre à la mosquée de Kebeya dans la commune de MATAM(Coleah).

Pour accompagner les femmes dans leur belle initiative, beaucoup de personnalités et de cadres de l’administration guinéenne ont répondu à l’appel, le président de l’assemblée nationale Honorable Amadou Damaro Camara, la secrétaire générale du ministère des affaires étrangères et des guinéens de l’étranger membre dudit réseau et plusieurs hauts placés de l’état guinéen.

Très satisfaite après cette lecture du saint coran réussie, la présidente du réseau Madame Samoura Yelikha Kourouma a invité le peuple de Guinée au renforcement de la cohésion sociale dans le pays et la préservation des acquis.

 » L’objectif de cette lecture du saint coran est de sensibiliser, c’est près de 10 ans nous oeuvrons sur le terrain pour accompagner le président Alpha Condé jusqu’à nos jours. Donc nous avons décidé de se donner la main d’unir les femmes, les femmes cadres les cheffes d’entreprises pleine de femmes se sont données la main pour créer, créer ce réseau pour la paix, la quiétude sociale pour notre pays. Nous avons passés dans beaucoup de médias, nous avons fait beaucoup de sensibilisation dans les radios et les télévisions privées et publiques, nous avons fait la clôture aujourd’hui à la mosquée de Kebeya, qu’on prie pour notre pays, notre belle Guinée pour que le tout puissant nous accorde sa miséricorde pour que la paix règne dans ce pays », a déclaré la président du réseau Madame Samoura.

Pour terminer Hadja Yelikha Kourouma, la présidente du réseau a invité toutes les guinéennes à l’union sacrée autour du renforcement de la paix et la quiétude sociale et elle a promis l’engagement des femmes de sa structure pour le combat à la préservation de notre maison commune la (Guinée).

Après plusieurs semaines de sensibilisation partout le pays, à la suite de cette lecture du saint coran, nous continuerons la sensibilisation sur le terrain pour que les femmes se donnent la main et pourqu’elles s’unissent pour le développement dans ce pays. Parce que sans la paix pas de développement durable et pas d’économie, nous prônons toujours la paix », a conclut Hadja Yelikha Kourouma, la présidente du réseau des femmes unies pour une Guinée émergente.

À signaler que ce réseau de femmes unies pour une Guinée émergente, est composé de plus de femmes de tous les horizons du pays.

Mohamed Camara

621 50 18 47