Conakry: les travaux de la première journée du salon de l’industrie de Guinée, lancés par le PM.

0
102519

 

 

C’est sous le haut patronage du président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya que la première édition du Salon de l’industrie de Guinée (SIG), s’est tenue à Conakry, placée sous le thème: ’’industrie et chaîne de valeur, vecteur de croissance’’, a été lancé, ce lundi 20 Décembre par le premier ministre Mohamed Beavogui.

En présence de plusieurs membres du gouvernement, certains chefs d’entreprises, les cadres venus d’autres d’ailleurs, dans son discours de circonstances, le Directeur national de l’Industrie en même temps président du comité d’organisation a décliné les objectifs de ces journées pour le secteur de l’industrie.

« Cet évènement du Ministère du Commerce, de l’Industrie et des PME en partenariat avec Afrique-compétence, le secteur privé et avec l’appui de l’Organisation des Nation pour le Développement Industriel (ONUDI) vise un défi. Celui de marquer de façon irréversible, le grand retour de l’industrie guinéenne, de conforter et de développer les activités des différents exposés et des visiteurs pendant cette période de crise de pandémie de Covid-19. Cette grande représentativité dans cette salle, et toutes les présences à ce grand rendez-vous qui se veut international, montre l’intérêt que vous accordez au développement industriel de notre pays, source de développement économique et social si cher au président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya », a expliqué, Idriss Hann.


Avant d’ajouter: « Les échanges autour du thème devront nous conduire à une meilleure compréhension des problématiques et des enjeux liés à la performance industrielle. Pour ce faire, il s’agira de favoriser les gains de productivité, améliorer la qualité des produits pour une meilleure compétitivité du tissus industriel (…) Parmi les résultats attendus de ce salon, nous pouvons citer entre autres le renforcement de la coopération sud-sud dans le domaine de l’industrie sous toute sa forme, la création d’un guichet unique, le partage d’expériences entre les acteurs du secteur industriel, d’entreprenariat PME, PMI et l’obtention de financement pour les projets retenus lors du salon…», a fait savoir, le directeur natoonal de l’industrie.

Pour sa part, le ministre du commerce, de l’industrie et des PME, Bernard Goumou a salué la tenue de ces journées de réflexion autour de la modernisation du secteur industriel en Guinée.


« Le salon de l’industrie de Guinée 2021 se veut une interface de consultation, de rencontre, de partage d’expériences et de savoir faire entre les compétences guinéennes, africaines et mondiales dans le domaine du développement industriel. Par ailleurs, il permettra de mettre en place des outils nécessaires à l’atteinte des objectifs d’un développement durable et inclusif. Au cours de cette première édition du salon de l’industrie de Guinée, d’importants sujets seront traités dans les domaines aussi divers que variés notamment l’industrie, l’agro-business, la zone libre échange continentale africaine, la formation, l’environnement, la sécurité au travail, les technologies de l’information et de communication, l’industrie minière, l’énergie, l’agriculture et le transport… », a mentionné, Bernard Goumou, ministre du commerce, de l’industrie et des PME.

De son côté, le premier ministre,Mohamed Béavogui qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ce salon a félicité les partenaires et les organisateurs de cet évènement qui permet à la Guinée de tirer le bénéfice de son secteur industriel, qui est un vecteur primordial pour son envolée économique.

« La Guinée ne peut pas faire l’économie d’un développement industriel dynamique, harmonieux. La présente rencontre consacre le lancement des activités du salon de l’industrie guinéenne. Couplé cette année avec la journée internationale de l’industrialisation de l’Afrique en collaboration avec l’ONUDI. Le salon de l’industrie de Guinée, est une opportunité offerte aux acteurs et aux partenaires du secteur privé d’échanger sur la problématique et les enjeux liés à l’industrialisation de la Guinée. Le secteur privé guinéen continue d’être confronté à d’énormes défis qui empêchent de jouer pleinement son rôle de moteur de la croissance économique. C’est pourquoi, nous accordons à l’industrie guinéenne toute sa place dans le développement inclusif et durable de la Guinée », a fait comprendre, le premier ministre guinéen.

Mohamed Camara

621 50 18 47