Assainissement : la Miss Casablanca et des jeunes de la capitale prennent le balai…

0
252606

 

Jamais Conakry n’a été aussi salle que ce dernier temps, après le constat alarmant des citoyens de la ville Conakry sur la présence des immondices un peu partout dans les rues et des caniveaux de Conakry. Le président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya a demandé à son gouvernement de se déployer dans la capitale pour rendre propre notre ville à cette période des grandes pluies.

 

Pour appuyer cette initiative du président de la République et son gouvernement, des jeunes des cinq communes de la Capitale en collaboration avec la Miss Casablanca sous l’initiative de Babra Souaré ont organisé la campagne de l’assainissement de la ville de Conakry. Ce samedi 16 juillet 2022, le coup d’envoi de cette première a été lancée dans la commune de Matoto.

L’occasion a été saisi par la Miss Casablanca pour inviter la population de Conakry à rendre son environnement propre. Cette cérémonie de lancement a connu la présence de plusieurs jeunes volontaires venus dans tous les quartiers de la capitale.

C’est le grand marché  de la commune de Matoto, qui a servi la première étape de cette tournée d’assainissement et de sensibilisation. Aïcha Cissé, la Miss Casablanca, dans une interview qu’elle a accordée aux médias, a salué l’initiative qui selon elle, doit être élargie dans d’autres quartiers de la capitale pour rendre belle la ville.

«J’ai trouvé que c’est une action noble surtout pour assainir notre pays, notre beau pays c’est une chose qui est vraiment à accompagner et à encourager. Je pense que tout bon citoyen doit avoir cette envie là de faire du bien où de nettoyer son pays. Comme ce que nous sommes entrain de faire et là j’encourage déjà la personne qui a initié cela. Je l’ai vu sur l’internet et je me suis directement épousée l’idée. En fait je me dis que c’est une action noble que tout le monde doit avoir ça. Et là, ce que moi j’ai à dire déjà, c’est ce qu’on continue sur ça. On continue sur ça mais également sensibiliser la population, parce que nous ne sommes pas sans savoir que si la population n’est pas sensibilisée. Nous allons beau faire cela on va revenir à la case départ,  donc il faudrait que les gens soient sensibilisés qu’on n’est l’amour de le refaire, qu’on n’est l’envie de le refaire et continuer dans ce sens là. », a-t-elle affirmé la Miss Casablanca Aïcha Cissé.

Très engagée pour des questions d’égalité, Aïcha Cissé Miss Casablanca a déploré  le comportement de certains citoyens qui jettent des ordures sur la route. Elle a profité pour prodiguer des sages conseils aux populations de Conakry.

 

«Alors ce je dirais aux citoyen déjà, Premièrement c’est pas quelqu’un qui va venir nettoyer chez nous. Deuxièmement il faudrait que chacun nettoie devant chez lui comme ça on pourra le faire. Parce qu’on ne peut pas se déplacer chaque fois venir en masse pou nettoyer un lieu ,mais si chacun si moi par exemple je vis quelque part, j’essaie d’initier cette même initiative dans mon quartier. Invités les gens de mon quartier de faire la même chose je pense que ça va aller. En plus de cela de s’abonner aux PME pourqu’il puisse cas même verser leurs ordures. Où sinon je crois qu’il y a les dépotoires d’ordures un peu partout qu’ils prennent au moins deux jours dans la semaine pour verser leurs ordures et ne surtout pas verser les ordures dans les caniveaux pour empêcher l’inondation. Parce que quand on bouche les caniveaux c’est ce qui provoque l’inondation. Donc il faudrait quand même qu’on prenne nos responsabilités, on veut un beau pays, une très belle image de la Guinée mais on n’est pas entrain d’évoluer dans ce sens là. Pour cela il faudrait quand même qu’on assainisse notre très beau pays pour qu’on un très belle ville. Comme j’aime souvent le dire mon Slogan ’’Conakry ville propre, ville saine’’. Parce que quand c’est propre on est en santé, on est en très bonne santé. » a-t-elle lancé.

Pour le principal organisateur de cette belle initiative, c’est une action noble et citoyenne dont tous les guinéens doivent faire pour aider les gouvernants à résoudre nos problèmes. Selon lui cette action est purement une action citoyenne et il ne s’attend rien au retour de la part des autorités.

 

«En principe nous avons fait une autopsie on s’est dit quoi ? On s’est dit il n’est plus nécessaire seulement laissé résoudre les problèmes du pays seulement à l’état, il faut que la population aussi s’implique. Donc c’est dans cette optique on s’est dit que si l’état fait quelque chose il faut qu’on fasse quelque chose, il faut que l’équation soit équilibrée. Il n’est plus nécessaire de laisser l’état ce qui doit nous arranger. Donc on a joué nécessaire de faire ensemble, l’état pour eux nous aussi on fait pour nous. En tant que bon citoyen, c’est une action citoyenne, on ne s’attend rien au retour. On veut juste inculquer cette éducation à nos frères guinéens, on veut que tout le monde sache que si la Guinée va c’est dans l’intérêt de tout le monde si ça ne va aussi c’est tout le monde qui perd.»,a-t-il fait savoir, Babara Souaré.
Pour terminer, il a lancé un appel aux citoyens de la ville de Conakry pour rendre notre capitale plus vivable.

«Le message à l’endroit des citoyens, c’est pour leur dire que l’état et nous c’est une équation où l’équilibre est tellement important que on ne doit pas laisser l’autre faire plus que l’autre. Si l’état fait un peu la population aussi doit faire un peu. Parce que la population doit savoir que les gouvernants, l’état ils sont là pour nous, ils sont là pour nous servir. Donc tous ceux qu’ils font, ils le font pour notre bien et nous devons être les meilleures personnes à savoir ce qui bien pour nous et ce qui n’est pas bien pour nous. Vivre avec les saletés c’est pas bien pour nous, l’état n’a pas besoin de nous ça, on voit les saletés on dégage les saletés.»,a-t-il indiqué.

 

Aussi faut-il rappeler que des jeunes comptent vulgariser cette initiative dans d’autres quartiers de la Conakry dans les prochains jours.

Mohamed Camara

621 50 18 47